NEWS

The partners

La structure Coriolis (responsable de la structure, Sylvie Pouliquen, Ifremer/LOS) a un contour très vaste, qui, dans le principe, englobe les contours du SOERE CTDO2, avec des objectifs qui associent étroitement données ‘temps réel' et données ‘temps différé'. Elle inclut spécifiquement des équipes chargées du soutien à la mise en oeuvre d'instruments (en particulier, pour ce qui a trait aux flotteurs profilants ‘français' du programme international Argo), du centre de données, qui gère les flots de données, archive les données tant ‘temps réel que temps différé' et effectue des contrôles de qualité et de qualification des données, et d'une équipe de recherche et développement, qui travaille en particulier à la qualification des bases de données multi-paramètres multi-instruments à des fins d'analyse externalisées (MERCATOR, partenaires MYOCEAN…) et au développement de méthodes et de produits d'analyse.

En pratique, la structure Coriolis doit aussi s'appuyer sur des compétences extérieures, qui se trouvent au sein des laboratoires de recherche, en particulier pour ce qui a trait à l'acquisition et à la production de données validées/qualifiées. Ces efforts sont en bonne part structurés au sein de services d'observation labellisés et ont déjà établi des liens étroits avec la structure Coriolis pour tout ce qui a trait au flot de données temps réel, à leur qualification et à leur distribution/archivage par Coriolis.

Parmi ces services, citons :
- le SO PIRATA, d'intérêt régional (océan Atlantique tropical et son climat) qui structure la contribution française au réseau d'observation PIRATA (coordinateur : Bernard Bourles, LEGOS) autour d'observations de mouillages air-mer instrumentés (de type TAO, mais aussi courantométriques ou avec mesures de pCO2), de campagnes océanographiques, et d'un marégraphe, ainsi que d'une station météorologique à Sao Tomé.
- le SO SSS, d'intérêt global, qui structure la contribution française au réseau d'observation GOSUD, en particulier autour de la mesure de salinité de surface à partir de navires de commerce et de recherche (coordinateur : Thierry Delcroix, LEGOS)
- le SO Argo-France, qui structure la contribution française au réseau d'observation Argo (profils verticaux de température et de salinité, dérives profondes), ainsi que les activités françaises autour de la validation des observations sur l'Atlantique nord (centre régional Argo), et les extensions des flotteurs profilants autour des mesures bio-optiques à intérêt biogéochimique ou océanographique (coordinateurs : Virginie Thierry, LPO, Fabrizio d'Ortenzio, LOV)
- le SO MEMO, qui structure la contribution française aux observations de profils verticaux à partir des mammifères marins (principalement éléphants de mer) (coordinateur : Christophe Guinet, CEBC). Les observations sont principalement de température, de salinité, de fluorescence chlorophyllienne, mais aussi d'oxygène.

Par ailleurs, notons une activité coordonnée (sous l'égide projets TOSCA et ESA) concernant les mesures de bouées dérivantes instrumentées (en particulier, salinité et température de surface) (coordinateurs, F. Gaillard, LPO, G. Reverdin, LOCEAN), ainsi que des activités non encore coordonnées autour des mesures par sondes de température jetable XBTs (sections répétées à haute résolution, recherche sur les erreurs et les corrections à apporter aux données)